Agir Ensemble pour des territoires durables

actualités AGIR ENSEMBLE

Les feux de la forêt Amazonienne auront bien un impact sur le climat

19 septembre 2019

Partagez sur les réseaux sociaux

En 2019, près de 75 000 départs de feux ont été recensés dans la plus grande forêt tropicale du monde. Abritant 10% de la biodiversité de la planète, ces incendies sont de véritables catastrophes pour l’écologie et le climat : des feux de cette ampleur effacent durablement toute forme de vie sur place.

Véritable poumon vert de la planète, la forêt emmagasine normalement, grâce à ses arbres, 90 à 140 milliards de tonnes de CO₂ par an. L’Amazonie joue aussi un grand rôle de régulation des cycles hydrologiques à l’échelle du continent. Ces feux peuvent dérégler le cycle des pluies en Amérique Latine et ainsi engendrer des périodes de grande sécheresse.

Ces feux, en partie imputables à l’Homme, se déclenchent à cause de la déforestation à grande échelle. D’ailleurs, le nouveau président Brésilien, Jair Bolsonaro, climatosceptique, ne cache pas son souhait d’exploiter davantage l’Amazonie.

Un cercle vicieux est donc en train de se mettre en place : la saison des sécheresses est de plus en plus forte, les incendies deviennent incontrôlables, ils provoquent des émissions de gaz à effet de serre et brûlent l’Amazonie qui perd ses fonctions de régulation des pluies.

A ce rythme, les spécialistes s’accordent à dire que l’Amazonie n’existera presque plus en 2050.